m-arty
À propos de ce site

modeler/ tracer



7 photographies couleur
contre-collées sur aluminium
80 x 144 cm

Série de sept diptyques photographiques. Chaque diptyque représente une jeune femme nue, d’abord enrobée de film plastique transparent et de fil nylon. Ensuite, cette même jeune femme ne «portant » plus que les trace du cellophane et du nylon.
Un corps, c’est « quelque chose » qui occupe une certaine place dans l’espace. Corps physique que l’on peut mesurer, peser et donc analyser chimiquement. Mais un corps en soi.

Comme photographe, j’aborde le corps humain, comme n’importe quel autre corps physique, c’est-à dire sous le simple angle de la matière. Le propos étant, comme pour le scientifique, de se montrer le plus objectif possible, en évitant de porter, sur ce corps « humain » un regard empreint de subjectivité, regard esthétique, culturel, érotique, sociologique, moraliste… Tant il est vrai que le corps humain pose problème. En emballant de film plastique et de nylon un corps humain comme on le ferait de n’importe quel produit naturel ou manufacturé, on désacralise donc le corps d’un homme ou d’une femme, en lui restituant sa dimension originale : un ensemble de matière. Matière réactive, qui une fois dépouillée de son emballage de cellophane et de ses liens conservera, un certain temps, les traces des déformations éphémères et arbitraires qui lui ont été imposées. Preuve en est, que les traces qu’un corps humain puisse conserver (et de la même manière que n’importe quel corps) sont des traces physiques.

http://m-arty.com/files/gimgs/5_modelertracer07.jpg
Built with Indexhibit